Localisation des produits : quelle solution pour les retailers ?

By 24 mai 2016 Actualité No Comments
LinkedIn
Twitter
Facebook
Pinterest

Pour les retailers, localiser les produits dans leurs propres magasins est, généralement, un grand challenge.

Avec les produits qui bougent de temps en temps, et l’agencement du magasin qui change en fonction de la saisonnalité, il peut s’avérer difficile de savoir, en temps réel, où se trouve l’article recherché.

Pourtant cette information est précieuse : grâce à la localisation de produit, vous pouvez conduire un consommateur vers celui-ci, mais aussi créer un parcours optimisé pour les employés qui préparent une commande click & collect. Vous pouvez mesurer les performances de ventes dans des endroits précis de votre magasin.
Pour relever ce challenge, il n’existe pas LA solution parfaite ; mais quelques solutions qui apportent des réponses partielles.
Avec une contrainte à garder à l’esprit : minimiser la charge de travail pour les équipes pour maintenir à jour les informations de localisation.
Les solutions peuvent être séparées en deux catégories : la solution automatique et la solution manuelle.

Les solutions automatiques s’appuyant sur les ESL

« Solutions automatiques » signifie que vous êtes capable d’avoir la carte des produits en magasin sans aucune interaction humaine.
Quelques une de ces solutions sont expérimentales, comme les drones volants à travers les rayons qui localisent la position des produits épuisés ou les identifient grâce à un code-barres ou une reconnaissance d’image.
Une autre solution est celle que nous avons développée pour Leroy Merlin, pendant la New Shopping Experience en 2014. Cet innovation utilise un signal émit par les ESL (Electronic Shelves Labels) pour localiser les étiquettes ainsi que les produits sous-jacents. Une application concrète de ce projet vient d’être mise en place dans le magasin de Douai, sur une borne self-service.

Leroy Merlin product location

Il est important de noter que cette solution, même si elle est prometteuse, ne pourra fonctionner qu’avec les ESL s’appuyant sur un type précis de technologie.

Les solutions manuelles utilisant la géolocalisation des employés

Les autres solutions nécessitent des interactions humaines. Il faut garder à l’esprit que la localisation indoor est un secteur qui, enfin, devient mature grâce aux technologies telles que Maps Connect, le BLE, ou le LIFI ; il est à présent possible de localiser avec une certaine précision un employé équipé d’un dispositif mobile, et notamment un smartphone.
Ainsi, vous pouvez demander à cet employé de scanner les produits, via leur code-barres ou même une étiquette RFID, NFC, ou même de scanner l’ESL elle-même. Si vous couplez ce scan avec la capacité de géolocalisation et de détection des mouvements du smartphone, vous pouvez obtenir une vue frontale du rayon, gérer les facings et bien entendu le plannogramme du magasin. Cette capacité de restitution en 3D n’est d’ailleurs pas possible avec les solutions 100% automatiques mentionnées plus haut.

Cependant, le principal inconvénient de ce système est qu’il dépend d’interactions humaines et donc :
– Requiert potentiellement une charge de travail supplémentaire pour les équipes du magasin
– Nécessite d’ajouter dans le workflow quotidien une nouvelle action à effectuer lorsque les produits bougent ou que l’agencement du magasin change.

Il est toutefois possible d’envisager des modes dégradés permettant de et réduire le nombre de références de produits à localiser.
Par exemple, en permettant la localisation des familles de produit seulement, et donner par conséquent au client une indication, certes approximative mais déjà utile, de l’emplacement d’un produit donné.
Une autre solution dégradée est de considérer que les consommateurs fidèles connaissent le magasins et savent localiser eux-mêmes les produits de la vie de tous les jours (quand vous êtes habitué à un magasin, vous savez où les céréales se trouvent) et pourraient seulement avoir besoin au final de trouver les produits les moins fréquemment achetés, ou les produits qui ont un emplacement inhabituel dans le magasin, comme les promotions.

C’est la solution que nous avons créée pour notre client Auchan : une borne qui permet aux consommateurs de « tourner les pages » du catalogue du magasin, choisir un article en promotion et voit la carte du magasin avec la localisation du produit recherché.

Promotions location kiosk by Phoceis for Auchan

La solution pourrait finalement être dans les mains de vos consommateurs

En effet, la localisation des produits est un enjeu majeur pour les retailers, mais pour l’instant, il n’existe pas de solution magique « out of the box » ; mais plusieurs façons de répondre partiellement au besoin, qui dépendent notamment du degré de maturité et d’agilité du SI de l’enseigne.

Toutefois, les choses pourraient changer. Gardez à l’esprit que localiser un client à l’intérieur de votre magasin est devenu plus facile. Vous pouvez le localiser, évidemment, grâce à son smartphone. Mais aussi, grâce au dispositif de self-scanning que vous lui fournissez (les fameuses scannettes).
Étant donné que les clients qui utilisent le self-scanning, scannent généralement des produits juste après les avoir pris des rayons, vous pouvez alors lier la localisation du client et l’article.
De ce fait, au final, vos clients font le travail de géo-positionnement pour vous. Ceci est certainement l’approche la plus prometteuse.

Intéressé par le Digital Retail ? Contactez-nous et faites nous part de vo enjeux.

LinkedIn
Twitter
Facebook
Pinterest

Leave a Reply