Retour sur le One to One de Biarritz 2019


L’édition 2019 du One to One de Biarritz s’est déroulée les 8, 9 et 10 octobre derniers.

Phoceis by Ineat était présent à ce rendez-vous incontournable pour les acteurs du marketing digital où près de 400 annonceurs et 75 partenaires de solutions innovantes ont pu se rencontrer.

Retour sur l’événement.

C’est sous le soleil et près d’une mer pleine de surfeurs aguerris que nous avons été accueillis dans le centre des congrès de Biarritz.

Après avoir installé notre stand et jeté un oeil à notre agenda de la journée, nous avons pu assister à le première pleinière qui lançait le salon.

Nous vous proposons de revenir sur chacune des interventions qui ont eu lieu sur les 3 jours du One to One, inspirantes et pleines de bon sens.

#1 Plénière d’ouverture : « Etat de l’art du Marketing Digital »

« Zoom sur les toutes dernières données et tendances marketing »
Thomas Husson – VP & Principal Analyst, FORRESTER

Thomas Husson a lancé l’événement en nous donnant des éléments clés issus du cabinet d’analyse Forrester.

  1. Il faut passer d’une logique de Storytelling à une logique de Storymaking en délivrant l’expérience client. Par ailleurs, les marques doivent respecter leurs engagements pour rester populaires auprès de ses clients mais aussi de ses employés.
  2. Les marques françaises marquent un retard sur l’expérience client par manque de transversalité, de prise de risque et de créativité.
  3. Plusieurs grandes multinationales n’ont désormais plus de CMO (Chief Marketing Officer) mais des CGO (Chief Growth Officer), CEO (Chief Experience Officer).
  4. Les revenus médias d’Amazon représentent déjà 4% de son CA (10 milliards de $).
  5. Les agences ont tout intérêt à revenir à leur source créative : ne pas avoir juste une big idea mais injecter de la donnée dans le processus créatif.

« Beyond the shiny new thing to sustained organizational change »
Tom Fishburne – Founder & CEO, MARKETOONIST

Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’intervention de Tom Fishburne a « cartooné » 🙂

Tom dessine des illustrations et BD humoristiques sur le digital et ses transformations depuis 15 ans et a notamment publié ses dessins chez des grands noms tels que le Wall Street Journal, et le New York Times.

Il a fondé une agence dédiée à la création de ces contenus, qui se nomme « Marketoonist« .

Sa vision du marketing digital est très juste et sa façon de croquer les situations est réellement très immédiate et réussie. Il suffisait d’entendre les réactions du public à chaque image !

Parmi les messages qu’il a passé :

  1. L’expérience client concerne TOUTE l’entreprise et pas seulement le marketing et la relation client.
  2. Le meilleur marketing ne ressemble pas à du marketing.
  3. Il ne s’agit plus de faire du marketing digital mais du marketing dans un monde digital.
  4. Avec le digital, les consommateurs sont plus attentifs à leur besoin du moment qu’à une marque en particulier.
  5. Nous sommes actuellement dans la phase adolescente maladroite du marketing digital.

 

 

 

#2 Calls : série 100% expérientielle « Calls »… La voix, ce média aux ressources créatives insoupçonnées

Timothée Hochet – Scénariste et Réalisateur
Matthieu Marot – Production et Coordination Artistique, CANAL+

Calls est une série d’épisodes de 10 mn dont le principe est de ne pas présenter d’images à part la retranscription de conversations qui ont lieu sur la durée de l’épisode sans interruption. Timothée Hochet en a eu l’idée après avoir écouté des enregistrements du 11 septembre et d’interventions de police : le fait de ne pas voir ce qui se passe laisse un place énorme à l’imaginaire et créee une émotion décuplée !

Nous avons pu visionner un épisode de la saison 2 qui nous a littéralement scotché. L’immersion est assez bluffante et on ressent rapidement l’angoisse des personnages et de la situation qu’ils vivent.

A retenir :

  1. Calls a rapidement fédéré une communauté très engagée qui cherche à décortiquer tous les éléments, et qui fait des théories sur la série.
  2. Cela ne pourrait pas fonctionner avec de l’image et la narration doit être travaillée de manière très spécifique.
  3. Les épisodes sont tournés en situation réelle et pas en studio.
  4. Il y a à chaque épisode au moins un grand nom du cinéma français (Mathieu Kassovitz, Lambert Wilson, Karin Wiard, Jérémie Renier, Kyan Khojandi, Camille Cottin,…).
  5. Calls est la premiere série française dont la plateforme de streaming d’Apple a acquis les droits.

#3 Table ronde : « L’écologie, nouveau berceau de l’innovation ! »

Frédéric Bardeau, Président co-fondateur – SIMPLON.CO
Dorothée Barth, Co-fondatrice – JHO
Gilles Baucher, Directeur Réseau – BIOCOOP
Marc Violo, Directeur Marketing et Communication Europe – LOOP

Cette table ronde nous a permis de découvrir des initiatives autour de l’écologie envisagée comme un moyen d’innovation mais aussi comme révolution culturelle et un marché en croissance.

  • Partant du constat que le numérique pollue plus que le transport aérien, Simplon forme à la green tech. Quelques années après sa création, Simplon est implanté partout dans le monde, 38% de femmes formées, 75% trouvent un job à la sortie.
  • Jho pour « Juste & Honnête » commercialise une gamme de protections hygiéniques saines, efficaces et bio et souhaite avoir un impact social.
  • Loop propose la réutilisation des contenants pour un monde sans déchets.
  • Biocoop est venu nous parler de sa démarche de coopérative bio, de la révolution des emballages pour mieux consommer : vrac, emballages consignés, emballages recyclables… avec également l’annonce de l’ouverture prochaine du e-commerce avec du Click&Collect qui permettra de garder le lien avec le magasin.

 

 

#4 Keynote Twitch : « Live and interactive : the future of advertising »

Burkhard Leimbrock, European Commercial Director – Twitch

Twitch est la plateforme incontournable du livestreaming de jeux vidéo mais aussi de vidéos et émissions web, rachetée en 2014 par Amazon.

Quelques chiffres donnés par Burkhard Leimbrock :

  • Le gaming est l’industrie du divertissement qui génère le plus de CA (134,9 milliards de $ contre 41,5 milliards pour le cinéma et 18,9 milliards pour la musique).
  • Le mot le plus tapé sur Google en 2018 est « Fortnite », devant « Trump » et Royal Wedding ».
  • La population issue du gaming représente 2,3 milliards d’individus, c’est plus que la Chine (1,4 milliards) et l’Inde (1,37 milliards).

L’audience de Twitch est assez phénoménale que ce soit à travers le monde ou en France.

En France :

  • 4 millions de visiteurs uniques / mois
  • 975 K de visiteurs uniques / jour
  • 47 millions d’heures de live visionnées / mois

On y trouve parfois des contenus surprenants comme un agriculteur allemand qui se filme quotidiennement et génère une audience de 2 000 personnes par jour. Ses followers paient entre 4,99$ et 24,99$ par mois pour interagir avec lui !

C’est une plateforme qui gère de la monnaie virtuelle également qui peut être utilisée aussi lors de l’organisation d’événements caritatifs en ligne.

Mais surtout pour les annonceurs, il s’agit d’une plateforme très intéressante pour diffuser de la publicité ou événementialiser la sortie d’un produit/film/album de musique.

 

 

#5 Table ronde : « Contenus éphémères ou organiques, industrialisation des contenus, multiplicité des formats,… Et la créativité dans tout ça ? »

Alexandre Malsch, Global Digital Brand Manager – QUIKSILVER
Maxime Delmas, Fondateur – CREAPILLS
Jean-François Goudou, Head of AI Research – MEROO

Maxime Delmas nous a rappelé l’importance de l’émotion dans la création de contenu.
En matière de vidéo, l’absurde et l’insolite constituent une très bonne recette pour faire réagir.
Sur les réseaux sociaux, on a 3 secondes pour retenir l’attention, le contenu est donc très important.

Selon Alexandre Malsch, les GAFA ne veulent pas payer la créativité analogique car elle n’est pas scalable, ils préfèrent que les autres paient ! Pour lui, les premiers à utiliser une technologie ont un avantage, les autres ne seront que des suiveurs qui rendront cette technologie inintéressante. Cela s’est déjà passé avec Facebook, ça se passera demain avec Instagram et ensuite avec les stories.

Mero vient de lever 230 millions € pour disrupter le marché de la photo avec l’IA.
La startup veut proposer de simplifier le travail de post production des photographes avec l’IA.
Jean-François Goudou nous a montré d’étonnantes choses dont est déjà capable l’IA : créer des visages qui ont l’air humain, créer des paysages très réalistes à partir d’un dessin simpliste type Paint, appliquer la technique de peinture de grands peintres célèbres sur une simple photo,…
Selon lui, « l’IA ne remplace pas le créateur, c’est un outil de création qui génère des contenus – l’intention et la volonté du créateur sont irremplaçables ».

 

 

 

Le One to One a été une expérience enrichissante pour nous à bien des égards : la qualité des RDV bookés à l’avance, le networking, les conférences et tables rondes…
Et puis, il faut le dire, le cadre nous met dans des conditions très agréables pour aborder nos échanges !
Merci à toutes les personnes que nous avons rencontrées pendant ces 3 jours !