Halloween : Vrai levier de business e-commerce ou effet de mode ?

Au-delà de l’engouement que cette fête suscite aux Etats-Unis et depuis quelques années en Europe (bien que fluctuant en fonction des années), la plupart des sites de e-commerce en France jouent maintenant le jeu du passage en mode Halloween.

On peut alors se demander s’il y a un réel impact sur le chiffre d’affaire ou si ce n’est qu’un effet de mode. Il y a bien un intérêt sur certains secteurs d’activité comme les bonbons ou les déguisements qui sont directement en relation avec la fête, chaque année, au cours du mois d’octobre, la confiserie fait le plein et voit ses ventes bondir de 60%. Entre 2016 et 2018, le volume de bonbons vendus sur la période a progressé de 12% et le chiffre d’affaires, de 13,8% mais est-ce le cas pour les autres ?

Outre le secteur de la confiserie, les autres secteurs réalisant une grande partie de leur chiffre d’affaire lors d’Halloween sont : le marché du déguisement (deguisetoi.fr, leader européen de la vente en ligne de déguisement, réalise plus de 67% de son chiffre d’affaire lors de ce seul évènement) mais également le secteur du jouet pour qui il s’agit là du véritable coup d’envoi de la saison et cela jusqu’à la veille de Noël.

Source : Etude LSA

 

Mais au-delà de ces secteurs d’activité, les autres acteurs du e-commerce en France ne tirent pas de vrai bénéfice de l’évènement en termes de chiffre d’affaire à proprement parler. Il s’agit avant tout d’un prétexte pour communiquer et combler le creux de communication qui existe entre la rentrée et le Black Friday.

On peut le constater sur de nombreux sites, la fête d’Halloween n’est que prétexte à animer de façon ludique et conviviale les différents acteurs (jeux concours organisés, habillage de site, emailing dédié, … ), mais c’est bien le top départ de la saison de Noël. En France, pour les mois d’octobre, novembre et décembre, cela totalise 30% du commerce en ligne de l’année.

Exemple de jeu concours organisé par les Georgette, marque de bijoux

Mais là où les américains dépensent 7 milliards de USD pour Halloween dont 350 millions simplement en déguisement pour leurs animaux de compagnie (sic….), en France, les internautes ne s’y trompent pas : ils sont 84,6 % à penser qu’Halloween « est avant tout un événement marketing qui permet aux commerçants de réaliser plus de ventes » !

Texte rédigé par Johann Petit, Manager E-commerce / Client connecté