L’équipe d’INEAT Lyon est allée visiter le nouveau magasin de Décathlon Confluence à Lyon, et voici un petit condensé des usages et innovations digitales qui ont retenus notre attention.

Le magasin dispose d’une surface de 2.200 m2 dans le centre commercial de Confluence et se positionne comme le premier concept store de Décathlon en France. Ce nouveau magasin a été pensé avec les habitants du quartier, les sportifs et également les collaborateurs interne, de manière à proposer des produits cohérents et une expérience la plus sympa possible.

Pour, Valentin Matura, directeur du magasin, cette nouvelle structure sera « un point de contact et de rencontres sportives plus qu’un magasin ». La marque a pour objectif de faire du magasin « un lieu de vie, de jeux et de tests, de remettre le sport au cœur des villes et de rendre le pouvoir au local ».

Alors, que retrouve-t-on dans ce magasin en termes de digital et d’expérience client ?

 

Les bornes de type scanner 

Elles sont présentes dans de nombreux rayons, au milieu des vêtements et même sur les bancs d’essayage, ces bornes permettent au client d’avoir un maximum d’informations sur un produit (taille, disponibilité, prix, coloris…)

Il existe également des bornes classiques présentes en milieu de rayon avec le(s) produit(s) mis en avant.

 

 

 

Un espace lounge

Cet espace est constitué d’un atelier de personnalisation de type Bar, un endroit détente avec fauteuil et un mini billard. L’expérience client a été prise en compte et est clairement au coeur du magasin. A noter que le parcours client nous rappelle fortement celui d’IKEA, alors c’est fait exprès ? ou pas ?.

 

 

Des cabines d’essayage connectées

Lorsque l’on rentre dans la cabine d’essayage, les produits tenus en main sont détectés et apparaissent instantanément sur l’interface digitale de la cabine.

On peut donc naviguer de produit en produit, consulter les fiches produits, voir les autres tailles disponibles et appeler un vendeur pour lui demander une autre taille ou des conseils sur un produit.

 

Un scanner de pied 3D

On s’installe, on se connecte avec son compte Decathlon. On peut ensuite disposer de conseils personnalisés sur les chaussures à acheter, adaptées à sa morphologie.

 

 

 

 

 

Des caisses connectées

Plus besoin de chercher un code barre ou scanner les produits, la caisse connectée les reconnait automatiquement lorsqu’on les met dans le bac grâce à la RFID.

 

Les employés Décathlon sont équipés de deux outils :

  1. Un smartphone Décathlon qui leur permet de recevoir des notifications sur les évènements/actions qui se passent dans le magasin ou dans les autres magasins de leur région
  2. Une montre connectée qui est l’extension de l’app vendeur et qui leur permet de recevoir des messages du « Welcome corner » et donc de pouvoir répondre plus rapidement à la demande du client. L’avantage principal de la montre c’est de pouvoir regarder une notification et d’y répondre de manière discrète.

Exemple d’usage : Un visiteur souhaite avoir des informations sur des articles de badminton et se rend à l’accueil du magasin pour se renseigner sur la localisation du rayon badminton. Le vendeur lui indique la direction du rayon et en profite pour envoyer une notification aux vendeurs du rayon « raquettes » contenant un message type  « une personne de 40 ans avec un sweat rouge souhaite des renseignements sur une raquette de bad » et un employé se chargera d’aller à sa rencontre pour le conseiller. ».

Le rôle du vendeur dans ce nouveau concept de magasin est donc primordial, ce dernier devient sport leader d’une communauté, dans le but d’inciter à la pratique d’un sport.

L’idée de ce concept store reste innovante et l’expérience client bien plus complète que dans les magasins traditionnels. A voir si le modèle persistera et si la rentabilité sera présente une fois l’effet « wahou » passé.

 

Rédigé par Antoine Moureau, Joanne Bourriot

Leave a Reply